L’auteur fait des policiers, sous le titre générique Les enquêtes de Carlo Goldoni.

Ce livre n’échappe pas au genre, son intérêt étant qu’il se passe à Venise, qu’on ne lasse pas de découvrir sous un nouvel angle. Là, c’est un automne froid et pluvieux, qui n’est pas le temps idéal pour cette ville déjà tellement humide…

Nous sommes en 1732, pleine période de la Commedia dell’arte ; c’est au milieu des troupes de théâtre que se monte l’intrigue, assez bien menée, mais sans vraiment tenir en haleine.

Dommage, de surcroit, que le style de l’auteur laisse à désirer.

Albin Michel - 297 pages maI 2016